Au coeur de l'inter@ction

Communication + Contenu + Média + Marketing + Design + Interactif + Stratégie + Entrepreneurship

Au coeur de l'inter@ction header image 2

Chacun pour sa pomme?

28 May 2007 · Pas de commentaire

Voilà un sujet qui, je crois en touchera plusieurs.

Nous évoluons dans un milieu où, dès nos premiers pas, nous sommes conditionnés à écraser toute personne pouvant nous faire concurrence.

Nous y pensons en tant qu’entrepreneur, en tant qu’employés, en tant que consultants, etc.

La question que je me pose est la suivante : “Quelle est la meilleure attitude à adopter dans un monde où les places sont comptées?”

Le premier exemple qui me vient est celui du mentorat. J’ai eu la chance de rencontrer des gens qui n’étaient pas avares en ce qui relève de leur savoir. Ils partageaient, commentaient, analysaient, conseillaient, etc. Cette attitude, ça va sans dire, est d’une grande richesse lorsque nous sommes dans la peau d’un junior qui cherche quels chemins il doit emprunter dans la multitude de possibilités.

Cette attitude est-elle dangereuse? Quand est-il opportun de l’adopter? Est-ce que le fait de partager son savoir, de rendre service à un collègue pour qu’il obtienne un contrat ou emploie, de commenter une démarche afin de permettre une amélioration peut être nuisible lorsque l’on joue dans un milieu où tout les coups sont permis?

Il est difficile de prendre position définitive sur la question car selon moi, il y a 2 écoles de pensées dans cette situation. Il y a la mentalité qui nous dicte que le monde de l’interactif est une “communauté” où le savoir est une valeur commune où il est permis de prendre et de donner. Il y a également la mentalité plus “business”. Celle où chaque pas compte pour nous rapprocher d’un contrat, d’une mention, d’une distinction, etc.

Bien entendu, lorsque deux individus y trouvent leur compte, il y aura échange commun. Cependant, là où je me questionne est sur où ce situe la limitte exactement.

Jusque dans quelles mesures aider une autre personne peut permettre de se faire de cette personne un allié… et également un compétiteur potentiel lors du prochain pitch?

Catégorie(s) : + STRATEGIE +

0 réponse pour le moment ↓

  • Il n'y a pas encore de commentaires. N'hésitez pas à utiliser le formulaire ci dessous.

Laisser un commentaire